monsters

Monsters, un film réalisé par Gareth Ewards

Six ans après la chute d’une sonde spatiale de la NASA au Mexique, une forme de vie extraterrestre se répand dans la région frontalière avec les États-Unis, conduisant à la mise en quarantaine de toute la moitié nord du Mexique. Les troupes Mexicaines et Américaines se battent pour contenir le développement des créatures et un immense mur est construit tout le long de la frontière pour, ostensiblement, protéger les USA de l’invasion. Le film débute par un flashback sur une patrouille nocturne de l’US army et nous dévoile un immense chaos. Quelques jours plus tard, le photo-journaliste Andrew Kaulder(joué par Scoot McNairy) reçoit de son employeur un appel, le chargeant de retrouver et ramener sa fille, Samantha Wynden(jouée par Whitney Able) vers le États-Unis en traversant la “zone infectée” du Mexique où les créatures résident…
monsters

Menacé par la fermeture du pays pour six mois et après plusieurs péripéties, le couple n’a d’autre choix que de remonter le Mexique en auto-stop. Ils nous emmènent dans une superbe nature tropicale avec la tension permanente d’une présence monstrueuse, qu’on voit très peu, sinon vers la fin et d’une façon élégante. Le tout est empreint d’une grande poésie. La musique, très remarquée, est l’œuvre de Jon Hopkins dont j’ai parlé dans un précédent article.

monsters

Monsters est un film de science-fiction britannique de 2010 écrit et réalisé par Gareth Edwards. Edwards a également servi comme directeur de la photographie, production designer, et concepteur des effets visuels. Edwards dit avoir conçu l’idée du film après avoir assisté à la tentative de pêcheurs de ramener avec leur filet, une créature, et imaginant un monstre à l’intérieur. C’est un film à petit budget dont le tournage a duré trois semaines avec une équipe de six personnes. Il s’est déroulé dans cinq pays, et de nombreux endroits ont été utilisés sans autorisation. La plupart des figurants sont des habitants du coin où se faisait le tournage qui ont été persuadés de participer au film; la totalité des dialogues a été improvisée, et Edwards n’a fourni que les grandes lignes du scénario.

monsters

 

 

 

Monsters sur Wikipedia

 

Jean-Michel Darrémont Site Officiel

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :