accords

 

 

Accords de quoi sont-ils faits?

Comme on me pose, parfois, des questions sur les accords et leur chiffrage dans le jazz et les musiques populaires, (qui n’est pas le chiffrage classique, que vous pourrez trouver ici), j’ai décidé d’écrire un article sur le sujet qui ne concerne que la théorie. C’est à dire de quelles notes ils sont composés et les symboles utilisés. Par exemple Mib 7 #9, qu’on note aussi Eb 7 #9 ou Eb 7 9+. Ça concerne donc tous les instruments.

Je vais d’ailleurs en profiter pour rappeler qu’en anglais la gamme majeure : Do Ré Mi Fa Sol La Si se note avec les lettres de l’alphabet à partir de La (A,B,C,D,E,F,G) soit pour la gamme de Do: C,D,E,F,G,A,B. Comme ça concerne le jazz et toutes les musiques apparentées, on a de grande chances de rencontrer souvent la notation anglo-saxonne. Je donnerai donc toujours les deux appellations.

Il faut bien signaler, aussi, que je ne peux pas être exhaustif. Il y aura toujours des façons de noter tel ou tel accord que je n’aurai pas mentionnées. Mais les principales sont là et le plus important est que la notation ne soit pas ambiguë. Qu’elle ne prête pas à confusion. Il faudra donc toujours préférer la plus courante.

Il me faut préciser que je ne considère ici que les accords classés de la musique tonale. Il y en a bien d’autres appartenant à divers domaines comme les musiques modales, atonales ou les harmonies par intervalles. C’est infini.

Tous les exemples sont donnés en do. Il suffit de transposer pour trouver tous les autres.

Accords de trois sons

 

L’accord parfait majeur

Tout commence par celui-ci:

accords

Do majeur

 

Ici, Do majeur

Rappel: un accord parfait est un accord de trois sons dans sa forme fondamentale (fondamentale à la basse) et comportant une quinte juste.

Un « accord parfait majeur » est donc composé d’une tierce majeure (Do-Mi) et d’une quinte juste (Do-Sol).

On le note Do en français, C en anglais. Le fait de ne rien écrire d’autre implique qu’il est majeur et qu’il contient trois sons distincts.

Il est à la base de la génération de la « Gamme Majeure Diatonique ». Il est lui même issu de la série harmonique.

 

L’accord parfait mineur

accord

Do m ; C m

L’accord parfait mineur est proche de son homologue majeur, la seule différence réside dans sa tierce qui est mineure (Do-Mib).

On le note Do m et Cm. On peut parfois le trouver écrit en jazz: C-  qu’il ne faut pas confondre avec l’accord diminué qui contient une quinte diminuée (Do -5 ou Do b5).

 

 

L’accord de quinte diminuée

accords

Do dim ; C dim ; C b5 ; C 5-

Qu’on appelle aussi accord diminué:

 

On le note: Do dim, Do 5b, C dim, C b5, C 5-

 

 

L’accord de quinte augmentée

accords

Do aug ; Do 5+ ; Do 5# ; C aug ; C #5 ; C +5

Que l’on appelle également accord augmenté:

Noté: Do aug ; Do 5+ ; Do 5# ; C aug ; C #5 ; C +5

 

 

Les accords dits « suspendus »

Parmi les accords courants, certains ne suivent pas l’empilement habituel en tierces. Ils sont issus  du remplacement d’une note de l’accord par une autre. Il y a deux accords dans cette catégorie: Les accords à quarte suspendue et ceux à seconde suspendue.

Il faut noter, également que les accords de quarte suspendue et de seconde suspendue sont de même nature. En effet, un Do sus4 peut aussi être considéré comme un Fa sus2.

 

L’accord de quarte suspendue

accords

Do sus4; Do sus; C sus4; C sus

Son nom vient du fait que c’est la tierce qui est suspendue, au sens de masquée, annulée, et plus précisément montée à la quarte juste. Il est ainsi proche de l’accord parfait mais constitué d’une quarte et d’une seconde. La quinte ne bouge pas. Cette approche provoque une ambiguïté majeur/mineur. On entend bien un accord parfait mais on ne peut dire s’il est majeur ou mineur.

On le note Do sus4, Do sus ou en anglais C sus4; C sus.

Peut être aussi considéré comme un renversement de Fa sus2.

 

L’accord de seconde suspendue

Ici, la tierce est baissée d’une seconde (l’intervalle) pour arriver sur la seconde de l’accord (une seconde majeure au-dessus de la tonique). Même « suspension » de la tierce et de la perception « majeur/mineur ».

accords

Do sus2; C sus2

 

Notation: Do sus2; C sus2.

Peut être considéré comme un renversement de Sol sus4.

 

Pour clore ce chapitre, il faut faire une remarque qui concernera tous les accords, qu’ils soient de trois, quatre, cinq ou six sons.

Un accord de trois sons peut comporter quatre, cinq, six ou un nombre quelconque de notes et être toujours un accord de trois sons.

Exemple:

accords

Do ; C sous plusieurs formes

Tous ces accords sont dits de trois sons car ils ne comportent que trois notes différentes: Do – Mi – Sol même si elles sont répétées à différentes octaves. Cela ne change pas sa nature.

Peu importe, également, l’ordre des notes.

 

 

Accords de quatre sons

 

Les accords de quatre sons sont particulièrement utilisés dans le jazz avec les accords de cinq, six ou sept sons.

Ils sont également très présents dans la bossa nova, le blues et le funk. On les rencontre aussi, mais plus sporadiquement dans d’autres styles de musiques populaires (pop, flamenco…)

Enfin ils ont été très utilisés par ce qu’on appelle la musique française du début du XXème siècle, chez des compositeurs comme Gabriel Fauré, Maurice Duruflé et, bien sûr, Debussy et Ravel. Entre autres.

 

L’accord de septième Majeure:

Noté: Do 7M ; Do 7Maj ; Do ∆ ; C 7M ; C 7Maj ; C ∆ CMaj7

accords

Do 7M ; Do 7Maj ; Do ∆ ; C 7M ; C 7Maj ; C ∆

 

 

Attention à ne pas le confondre avec l’accord de septième de dominante, ci-dessous.

 

 

L’accord de septième de dominante

C’est l’accord de septième par excellence, celui qu’on trouve dans (presque) tous les types de musique et pour cause, c’est celui qui définit dans quelle tonalité on se trouve, celui qui fait les cadences parfaites V-I (Sol7 – Do). C’est, sûrement l’accord le plus important de tous. On l’appelle aussi accord de septième. Simplement.

accords

Do7 ; C7

On le note: Do7 ou C7

Ne pas confondre, donc, avec le précédent qui comporte une septième majeure (Si) noté Do 7Maj.

 

 

L’accord mineur septième

accords

Do m7; Cm7; C-7

Version mineure du précédent.

On le note: Do m7 ou Cm7 ou C-7

 

 

L’accord mineur avec septième majeure

accords

Do m 7Maj ; C m 7Maj

 

Celui-ci sonne d’une façon un peu curieuse. Il est néanmoins très utilisé.

Il est issu de la gamme mineure harmonique.

Notation: Dom 7Maj; Cm 7Maj; C- 7Maj; Cm Maj7; Cm Maj7

 

 

L’accord de septième Majeure avec quinte augmentée

Pas très courant, il s’apparente à un accord de septième Majeure avec 13ème bémol.

accords

Do 5# 7Maj ; Do 5# Maj7 ; Do 5+ 7Maj ; Do+ 7Maj ; C 5# Maj7 ; C 5+ Maj7 ; C+ 7Maj

Il sonne très bien et se note: Do 5# 7Maj ; Do 5# Maj7 ; Do 5+ 7Maj ; Do+ 7MajC 5# Maj7 ; C 5+ Maj7 ; C+ 7Maj

 

 

L’accord de septième majeure avec quinte diminuée

Sonorité un peu mystérieuse.

Il s’apparente à un accord de septième Majeure avec onzième augmentée: Do 7Maj #11.

accords

Do 5b 7Maj ; Do 5- 7Maj ; Do

On le note: Do 5b 7Maj ; Do 5- 7Maj ; C 5b Maj7 ; C b5 Maj7 ; C 5- Maj7

Il ne faut pas confondre C b5 Maj7 avec Cb Maj7. Dans le premier cas c’est la quinte qui est bémol, dans le deuxième c’est le Do.

On écrira de préférence Do 5b 7Maj.

On évitera absolument d’écrire C- Maj7 car on pourrait croire que c’est la tierce qui est mineure.

 

 

L’accord de septième de dominante avec quinte augmentée

accords

Do7 5# ; Do7 5+ ; Do 7 aug ; Do+ 7 ; C7 + ; C+ 7 ; C7 #5 ; C7 +5 ; C 7 aug

Même, principe que précédemment mais avec une septième mineure.

C’est l’accord de septième augmenté, très courant dans le jazz et d’autres musiques également.

On le note: Do7 5# ; Do7 5+ ; Do 7 aug ; Do+ 7 ; Do7 alt ; C7 + ; C+ 7 ; C7 #5 ; C7 +5 ; C 7 aug ; C7 alt

 

 L’accord de septième de dominante avec quinte diminuée

accords

Do7 5b ; Do7 5- ; Do 7 5dim ; Do7 alt ; C7 b5 ; C7 -5 ; C7 alt

Toujours le même principe. Ici la quinte est diminuée, c’est-à-dire baissée d’un demi ton.

On le note: Do7 5b ; Do7 5- ; Do 7 5dim ; Do7 alt ; C7 b5 ; C7 -5 ; C7 alt

On aura remarqué que l’accord de septième avec quinte diminuée, comme celui avec quinte augmentée peuvent se noter Do7 alt.

Ça signifie que lorsqu’on rencontre cette notation C7 alt, on peut jouer l’un ou l’autre indifféremment.

 

 

L’accord altéré

On rencontre souvent, en jazz, cet accord qui se note: Do7 alt ou C7 alt ou encore C alt

Il s’agit d’un accord de 7ème de dominante avec quinte altérée. C’est à dire soit quinte diminuée soit quinte augmentée. On peut utiliser l’un ou l’autre ça dépend du contexte(mélodie) et de votre préférence.

La neuvième et la treizième, si elles sont présentes, seront généralement, également, altérées (b ou #).

Tout est affaire de contexte: la note qui sera à la mélodie à cet endroit là et également et surtout, selon ce qui conviendra le mieux à votre oreille.

On rencontre souvent cet accord comme accord de dominante d’une tonalité mineure.

 

 

L’accord de sixième

accords

Do6 ; C6

On le note: Do6 ; C6

Il est équivalent au premier renversement d’un accord mineur septième situé une tierce au-dessous (La m7)

On peut également le voir comme un accord de septième de dominante où la septième est baissée d’un demi ton. (Sib->La)

 

 

L’accord mineur sixième

accords

Do m6 ; Cm6 ; C-6

De la même façon, c’est un accord mineur avec une sixte mineure.

On le note: Do m6 ; Cm6 ; C-6

Il est équivalent au premier renversement de l’accord de septième Majeure situé un tierce majeure en dessous, soit, Lab 7Maj.

 

 

L’accord de septième diminué

C’est, à la fois, l’accord de trois sons et sa septième qui sont diminués. Il s’agit donc d’un empilement de tierces mineures.

accords

Do7 dim ; Do dim ; Do7 ° ; C7 dim ; C dim ; C ° ; C7 °

Parfaite expression de la gamme diminuée il possède une sonorité mystérieuse, ou plutôt qui évoque le suspense et pour une bonne raison, c’est qu’il peut résoudre dans plusieurs tonalités. C’est un véritable accord caméléon.

Contrairement à l’accord de septième de dominante qui montre clairement la voie sans ambiguïté (Sol7->Do, Eb7->Ab, F7->Sib…) l’accord de septième diminué offre un grand nombre de résolutions possibles. Je n’en parlerai pas plus, ça nous emmènerait trop loin. Pour cette raison, on le considère comme  un « accord pivot ». Voir les liens en bas de l’article.

On le note: Do7 ° ; Do °Do7 dim ; Do dim ;  C7 dim ; C dim ;  C ° ;  C7 °

 

 

L’accord de septième demi-diminué

C’est un accord mineur 7ème avec quinte diminuée. On l’appelle demi-diminué car il commence comme un accord diminué et se termine par une septième mineure au lieu d’une septième diminuée.

accords

Doø ; Dom7 b5 ; Cø ; Cm7 b5 ; C- 7 b5

Il est généralement l’expression d’un mode mineur comme dans :  Do m7 b5 , Fa7 , Bb m 7Maj. Soit les degrés II-V-I de la gamme de Sib mineur.

Il est aussi le VIIème degré de la gamme majeure, mais il est moins utilisé dans ce contexte.

On le note: Do ø ; Do m7 b5 ; Do m7 5- ; C ø ; C m7 b5 ; Cm7 5-

 

 

Le prochain post traitera des accords dits « enrichis », c’est à dire de cinq, six et sept sons.

(A suivre…)

 

Jean-Michel Darrémont

 

Liens

Diminished seventh chord – Wikipedia

101 Things You Can Do With A Diminished Seventh Chord

L’accord de septième diminué

Tableau Modal Majeur

 

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :