Alors que l’harmonie peut se concevoir de manière instinctive, à l’oreille, la compréhension de certains principes de base et de certaines techniques peut ouvrir de nouveaux horizons et enrichir notre vocabulaire personnel.

Ainsi en est-il de la hiérarchisation des intervalles et de l’utilisation des fondamentales que nous allons aborder dans cette série d’articles.

La série harmonique

Tout le monde connaît la série harmonique sur laquelle se basent l’acoustique musicale et l’harmonie traditionnelle occidentale.

Ainsi, tout son musical possédant une hauteur identifiable, à l’exception, donc, des percussions non-mélodiques (ex:caisse claire), présente une série harmonique, ressemblant, peu ou prou, à l’exemple ci-dessous.

Un Do grave contiendra, ainsi, tout un ensemble d’harmoniques, que l’on nomme série harmonique, qui s’étagent de la façon suivante, une fois tempérées:

serie harmonique

 

A partir de cette série harmonique nous allons pouvoir déterminer une hiérarchie « objective » des intervalles entre chaque harmonique.

« Hiérarchie objective » car il est établi que l’intensité de chaque harmonique, avec quelques exceptions selon les instruments, est décroissante en fonction de son rang et donc de sa hauteur.

Ce qui se vérifie, jusqu’à un certain point, à l’oreille sur un piano.

De même, chaque intervalle sera plus fort en fonction de son ordre dans la série.

Soit, dans l’ordre et par force décroissante:

Do-Do=Octave ; Do-Sol=Quinte ; Sol-Do=Quarte ; Do-Mi=3ce Maj ; Mi-Sol=3ce min ; Sol-Sib=3ce min ; Sib-Do=2nde Maj ; Do-Ré=2nde Maj ; Ré-Mi=2nde Maj ; Mi-Fa#=2nde Maj ; Fa#-Sol=2nde min

N’oublions pas que la série harmonique ci-dessus est une approximation et que certaines harmoniques, notamment la 7ème et la 11ème diffèrent sensiblement.

Cependant, c’est sur cette approximation qu’est construit tout le système harmonique occidental et qu’il a permis la construction d’un répertoire immense.

Nous pourrons donc dire que le système fonctionne, même s’il n’est, finalement, qu’une convention basée sur la réalité acoustique ou s’inspirant d’elle.

 

La série harmonique peut servir de modèle pour différents aspects de l’harmonie: texture des accords, dualité consonance/dissonance, force des intervalles, découverte des fondamentales cachées et force des enchainement harmoniques dans le but de produire de nouvelles progressions.

Pour chacun de ces aspects, la série harmonique ne détermine pas d’une façon stricte ce qui est « bon » ou « mauvais » mais constitue, plutôt, un ensemble de suggestions que le compositeur peut successivement adopter, ignorer ou transformer.

Une source d’inspiration, finalement…

 

Texture des accords

La texture, c’est à dire la disposition des notes dans un accord est une composante essentielle de l’harmonie.

Lorsque la disposition des notes dans un accord imite la série des intervalles, avec les intervalles les plus grands dans le registre grave et se rétrécissant dans l’aiguë, l’équilibre de la sonorité et la clarté de l’accord sont favorisés.

Ainsi cet exemple:

serie harmonique

Série harmonique

Sera préférable à celui-là:

Serie harmonique

 

Même accord parfait de Do majeur mais avec une disposition resserrée dans le grave.

 

Il ne faut, cependant, pas perdre de vue la dimension subjective et surtout contextuelle.

Il peut donc y avoir des cas ou la deuxième disposition sera préférable à la première.

L’oreille est toujours le meilleur juge. Il ne faut jamais considérer l’harmonie comme un ensemble de règles strictes, mais plutôt comme des suggestions qui peuvent nous guider, nous donner des idées, ou pas!…

(A suivre…) 

 

Jean-Michel Darrémont

 

Liens intéressants:

Théorie de la musique occidentale

Système Tonal

 Musique Indienne et Musique Occidentale

Perception des structures harmoniques

Influences de la musique Indonésienne sur la musique Française du XXème siècle

 

Bibliographie

« Techniques of the contemporary composer » David Cope  ed. Schirmer

« Technique complète et progressive de l’harmonie » Julien Falk  ed. Alphonse Leduc 

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :