guitare

Connaître tous les accords sur le manche de la guitare et s’en souvenir toujours

Voilà un projet qui semble bien ambitieux mais se révèle très réalisable avec quelques semaines ou quelques mois de travail, à raison, disons, de vingt à trente minutes par jour.

Le principe de cette technique que je tiens de Pierre Cullaz – qui nous a quittés en 2013 et que je salue ici – s’appuie à la fois, sur la connaissance des notes sur le manche et sur celle de la composition des accords. Elle a l’avantage de nous forcer à comprendre ce qu’on fait en termes de notes et c’est précisément la raison pour laquelle on s’en souvient toujours. En cas d’oubli ou de rencontre d’un accord inconnu, on peut le reconstruire ou le fabriquer à partir de ce qu’on connaît déjà. Fini les tableaux d’accords qu’on oublie aussitôt. Cette fois on a tout dans la tête.

Aujourd’hui nous allons voir deux types d’accords de septième: le septième de dominante, c’est à dire accord parfait majeur avec une septième mineure et l’accord de septième majeure identique au précédent mais avec une septième majeure.

 

Accords de septième (de dominante)

Un peu de théorie d’abord.

Prenons un accord de septième de dominante ici Do7:

guitare

Écrivons tous ses renversements:

guitare

On remarque que renverser un accord c’est le disposer successivement sur chacune de ses notes, celle qui est au-dessous passe, à chaque fois, à l’octave.

Changeons la disposition des notes pour que ça soit plus jouable à la guitare.

Remarque: on peut disposer les notes d’un accord dans n’importe quel ordre, à n’importe quelle octave et même redoubler certaines notes et pas d’autres. Sa fonction, son type, restent les mêmes, c’est toujours un accord de 7ème. Ici Do7.

Voilà un bel accord de Do7 avec tous ses renversements qu’on va maintenant décliner sur tout le manche de la guitare:

guitare

 

Lorsqu’il y a plusieurs diagrammes pour un accord c’est qu’il y a plusieurs positions possibles pour le mêmes notes. Il faut les apprendre toutes car elles ont des sonorités différentes et peuvent toutes servir selon le contexte. Les cordes avec une petite croix ne doivent pas sonner. Trouvez un moyen ou un autre, c’est pas très difficile. Soit on les bloque avec certains doigts à la main gauche, soit on ne les joue pas à la main droite.

 

Accords de septième majeure

Et voici les renversements du superbe accord de septième majeure: Do Maj7 ou Do▵.

Par rapport à l’accord précédent de septième mineure (ou de dominante) une seule note change: Sib qui est montée d’un demi ton: Si bécarre (ou simplement Si).

guitare

Certains renversements et certaines positions ne sont pas faciles. Avec un peu de travail ça passe. Les doigtés ne sont donnés qu’à titre indicatif; vous pouvez en utiliser d’autres si ça vous convient mieux.

 

Accords de trois sons (sans septième)

A partir de l’accord de dominante (septième mineure), pour obtenir un accord de trois sons – Do simplement – sans cette « maudite » 7ème mineure (dominante) dont vous n’aurez pas toujours besoin, il suffit, selon le renversement: soit de la monter d’un ton (2 cases), soit de la baisser d’une tierce mineure(3 cases).

guitare

On constate que certains accords possèdent une corde à vide, ce que j’avais soigneusement évité jusque là.

Je n’ai absolument rien contre les cordes à vide, elles sonnent superbement. Leur seul inconvénient est qu’elles ne permettent pas de transposer la position facilement.

Voilà juste un exemple pour montrer comment on peut modifier, transformer et mêmes fabriquer ses accords à volonté avec la connaissance du manche et de la composition des accords.

Comme ça vous pourrez réinventer tous vos accords, notamment ceux qu’on entend partout et qui fatiguent, à force. 🙂

Personnellement, je continue à en découvrir de nouveaux tous les jours.

 

Remarques

Pour obtenir tous les autres accords (Mi, Ré, Fa, Lab…etc) de n’importe quel type, il suffit de repérer sous quel doigt se trouve la fondamentale, ici Do, puis de déplacer tout cet accord sans rien changer jusqu’à la position de la fondamentale voulue. Facile non? 😕

Enfin, tous ces accords doivent être travaillés comme des gammes, en les enchaînant comme des gammes d’accords, en soignant la sonorité et le passage de l’un à l’autre.

N’oubliez pas de jouer des rythmiques dessus, avec un tempo, d’en faire de la musique et d’y prendre plaisir. 😎

 

La prochaine fois nous verrons l’accord mineur septième et l’accord de sixième.

(A suivre…)

 

Jean-Michel Darrémont

 

Toutes les notes sur le manche de la guitare (mémento)

Pour aller plus loin, la bible du guitariste:

Technique pour Guitaristes de tous styles (en 4 volumes) de Pierre Cullaz

 

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :