mineur 7

Accords enrichis à la guitare: mineur 7 et accords suspendus

Nous entrons, à présent dans le monde merveilleux, et très funky (mais pas seulement), des accords mineur 7 enrichis.

Dernier article sur les accords à la guitare.

 

Accord mineur 7 et neuvième

Pour rester simples nous allons seulement considérer l’accord mineur 7 dans trois tonalités:

Comme on le voit ici la neuvième sera toujours juste (Ré) sauf sur le IIIème degré ou elle sera diminuée.

Je ne considérerai donc, ici, que le cas de la neuvième juste, vous pourrez trouver par vous-mêmes la neuvième diminuée, si nécessaire.

Comme dans le précédent article, on obtient la neuvième en montant la fondamentale, ici de deux cases(un ton).

mineur septième

 

 Accord mineur 7 et onzième

Contrairement aux accords majeurs la onzième d’un accord mineur 7 sera toujours juste, ici Fa.

On baisse donc la quinte (Sol) d’un ton vers Fa.

mineur septième

N’oubliez pas qu’on peut, parfois, faire des doubles barrés et que ça rend les choses beaucoup plus faciles.

N’oublions pas, non plus de travailler ces enrichissements sur les accords en position large ici et .

 

 Accord mineur 7 et treizième

Même principe qu’avec les accords majeurs, on monte la quinte d’un demi ou un ton (1 ou 2 cases) selon la tonalité du passage. Faites confiance à votre oreille. Alternativement, si on baisse la septième on obtient alors un accord de sixième ce qui est un peu différent mais finalement tout à fait compatible avec mineur 7 13.

On n’hésitera pas, non plus à combiner les enrichissements. Dans l’aigu et avec un son clair (type Strato) on obtient des accords harmoniquement très ambigus, dansants et funky.

 

Accords suspendus

Un accord suspendu est un accord dont la tierce est montée pour devenir une quarte ou baissée pour devenir une seconde. Il y a donc deux types d’accords suspendus que vous avez sûrement déjà rencontrés qui se notent: Do sus4 et Do sus2.

Pour faire des accords jouables à la guitare vous avez maintenant compris le système: on prend nos accords de base à trois et quatre sons travaillés ici et , sans oublier les positions larges ici et  et on monte ou descend la tierce. On pourra prendre n’importe quel autre accord, comme ceux avec cordes à vide (à condition que les cordes à vide sonnent juste dans notre accord…) d’ailleurs et surtout ceux à trois sons qui sonnent très bien.

Règle: La quarte sera toujours juste(Fa) et la seconde, majeure(Ré).

Il vaut peut-être mieux éviter de trop enrichir les accords suspendus, ça risque de les rendre un peu confus(quoique… à essayer). Pour ma part je me limite souvent à la septième et les suspendus de trois sons me séduisent beaucoup par leur dépouillement et leur ambiguité. Sans la tierce on ne peut absolument pas déterminer si l’accord est mineur ou majeur ce qui permet des modulations inattendues.

 

Conclusion

Nous avons vu, à travers ces cinq articles, successivement les accords de septième de dominante, de septième majeure, les accords mineur 7 et sixième dans deux positions: normale et large. Nous avons ensuite abordé la question des accords enrichis à la guitare: 9ème, 11ème et treizième puis les accords dits suspendus.

La question que l’on est en droit de se poser est: cela représente-t-il vraiment tous les accords?

Evidemment non!

D’abord il y a des accords qui ne sont pas jouables à la guitare ou trop difficiles.

J’ai volontairement ignoré, par exemple, les accords en position serrée qui sont jouables pour certains mais quand même assez difficiles pour des mains ordinaires.

Alors ?

Cette méthode ne donne pas les accords « clé en main » – comme tous ces tableaux, sites et applis qui vous fournissent en un clic n’importe quel accord désiré – mais elle permet, en revanche, de les fabriquer, les recréer, les enrichir et d’avoir à chaque fois un choix de plusieurs renversements et configurations pour chaque accord, ce qui sera très important selon le contexte, c’est-à-dire des accords qu’il y aura avant et après et surtout de la mélodie. Elle n’est pas un répertoire vite oublié, ce qui présente peu d’intérêt finalement en comparaison de comprendre ce qu’on fait, de vraiment construire et (re)construire ses accords. C’est, quand même beaucoup plus intéressant.

 

Jean-Michel Darrémont

 

Quelques exemples musicaux

Defunkt: un très grand groupe de funk/rock issu du jazz et du free jazz:

 

David Bowie relooké par le roi (très funky) des accords mineur 7 enrichis: Nile Rogers

 

Toujours Nile Rogers et le don d’ubiquité: Daft Punk « Get Lucky »

« Le freak c’est chic »; qui ça? Nile Rodgers évidemment:

 

Liens

Toutes les notes sur le manche de la guitare (mémento)

Pour aller plus loin, la bible du guitariste:

Technique pour Guitaristes de tous styles (en 4 volumes) de Pierre Cullaz

Formules d’accords

 

 

 

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
%d blogueurs aiment cette page :